mercredi 9 mai 2012

Premier bilan de la saison de saumon de printemps

     Monsieur Jacky Pougeon, grand saumonnier devant l'éternel, a conclu la saison par un saumon de 12 livres pour 83 cms (un "thon") fait sur les parcours en amont des roches du diable. Cette remontée de printemps 2012 est sans doute la meilleure de ces 10 dernières années, malheureusement on peut craindre que le TAC soit dépassé allègrement ... Malgré tout nos chers saumons ont maintenant 2 mois de tranquillité pour remonter tranquillement jusqu'en haut de l'Ellé.
      Autre bonne nouvelle, l'enquête publique pour l'effacement du barrage de la Mothe devrait démarrer prochainement, nous comptons sur le soutien actif de tout le monde ! des oppositions sont à craindre.
      On rappelle également que le parcours mouche au lieu dit Bodvé (Arzano) , comprend la rive gauche (principalement) mais également la partie rive droite baillée par l'AAPPMA. Les pêcheurs réfractaires côté rive droite (Locunolé) sont priés de respecter les règlements de l'AAPPMA (surtout lorsque ceux ci bénéficient de larges parcours privés pouvant laisser libre cours à leur loisir préféré sans concurrence) A bon entendeur salut !!!

31 commentaires:

Anonyme a dit…

un autre beau poisson de 81cm pour +5kgs sur ce parcours lundi. poisson bleu... mea culpa -auprès de Marco-pour un poisson peu présentable mais qui a été honoré par deux relâchers dont un de 76cm pour plus de 8 livres probablement. reparti comme en 14...

Anonyme a dit…

Moi j ai pas relaché ,mais je n en ai pas pris non plus..............
C est peu etre le probleme du pecheur saumonier debutant, je m 'en sors mieux avec les truites et je ne peux pas pecher tout les jours.............
Existe t il un cotat de saumon par pecheur ?
jehan

Anonyme a dit…

Judicieuse remarque cher ami, cela devient urgent et éviterait certains excès... le projet de quota national que nous esperons voir appliqué l'an prochain, soit deux saumons de printemps maximum permettrait de "partager la ressource" faire "durer" la periode de pêche et sauverait quelques précieux reproducteurs les bonnes années... ne contraindrait pas les pêcheurs à la mouche qui ont gracié des poissons (souvent les mêmes)à remiser leur materiel comme ceux qui ont "congelé"... et une presence au bord de l'eau dissuade les generations spontanées de pêcheurs de brochets au poisson nageur ou d'anguilles au ver...
De plus ta remarque "je ne peux pas pêcher tous les jours" met en lumière la necéssité de ce quota individuel, urgent...
Bien cordialement.
Eog.

AAPPMA du pays de Quimperlé a dit…

Tout à fait , le projet de quota national est une très bonne chose et l'évolution des mentalités peut nous faire espérer que tout le monde jouera le jeu, qu'on ne retombe pas dans les errances des temps passés (avant 2000) ou très peu de poissons étaient déclarés.

Virgule22 a dit…

La logique serait d'interdire aux retraités ainsi qu'aux chomeurs de pêcher le week end ! Et leurs laisser 2 jours de pêche dans la semaine ! Ca permettrait aux saumons de remonter ! Et aux actifs de pêcher ! =)

Anonyme a dit…

En effet attention aux pêcheurs "d'anguilles" et de "brochets" dans les jours qui viennent sur la petite Ellé...

Anonyme a dit…

Bonsoir,
Concernant les "réfractaires" de Locunolé, s'il vous plait arrêtez de vouloir monter les uns contre les autres.
En effet je fais partie de la société de Locunolé mais je pêche aussi parfois sur Quimperlé et aussi au Faouët puisque J'AI ACHETE UNE CARTE !!!. Même si certains de Locunolé se comportent mal et je le condamne, ça n'est pas le cas de tous et de plus on rencontre des imbéciles partout (Locunolé, Quimperlé, Le Faouët).
Certains vont garder tous les poissons qu'il prennent (1,2,3,4,5,...) d'autres pêchent en no-kill dans cette Société.
J'en ai marre d'être toujours montré du doigt parce que je pêche sur Locunolé. Si c'est la jalousie qui vous guide, alors faites votre demande pour rentrer à Locunolé !
En plus je trouve que pour une petite société de pêche, elle se débrouille pas trop mal sur certains points comme par exemple les nettoyages. 10-15 demi journée par an avec en moyenne une quinzaine de participants pour seulement 50-60 sociétaires saumon et truite confondus. Quelle AAPPMA peut se vanter d'une telle participation ?
Alors peut être que cette société n'est pas parfaite mais elle fait de son mieux.
De plus moi qui habite dans le 44 je m'investis un peu dans l'AAPPMA du Faouët (nettoyage notamment), alors que j'habite loin, travaille et ne pêche qu'une poignée de journées par an alors que certains locaux pêchant quasiment tous les jours autorisés ne viennent à aucune de ces journées. Suis-je quelqu'un de "réfractaire" que l'on peut montrer du doigt?
Ces mots ne sont pas là pour mettre de l'huile sur le feu mais pour vous demander d'apaiser les consciences.
Merci de votre lecture et bonne continuation tout de même.
Vous faites du bon travail, continuez.
Bertrand

Anonyme a dit…

Déja avec un saumon de gardé ,je serai content (pour gouter !),congelé du saumon sauvage , c' est triste !
Je ne suis pas là pour faire une polémique entre actifs ,chomeurs,retraités,rentiers,heritiers,nobles,smicards,fonctionaires,rois,stars du showbizz,communistes,reactionnaire ,reciprocitaire ou non !
je veux juste pouvoir avoir le temps de prendre un saumon !Il est certain que le premier que je prendrais je lui ferais une petite bise avant de le remettre a l' eau,pas de chance pour le second ...........

AAPPMA du pays de Quimperlé a dit…

Vous avez raison j'aurais du employer le singulier, «  un pêcheur réfractaire » donc mea culpa. Mais comprenez quand même que çà puisse énerver quelque peu de voir un individu qui se permet de venir balancer sa cuillère dans notre parcours mouche en pleine journée au nez et à la barbe des moucheurs présents ce jour là alors qu'il a des kilomètres de parcours sur la société privé de Locunolé. Mais bon passons.

Ce que je ne comprend pas quand même avec cette société privée de Locunolé c'est pourquoi vous ne devenez pas une AAPPMA. Vous détenez des baux de pêche , vous faites du nettoyage de rivière et vous voulez participer à la réglementation. Alors la solution la plus simple est d'être une AAPPMA.
Vous pourrez ainsi reverser au pot commun une part de vos cotisations et ainsi participer aux nombreuses actions, indices d'abondance saumon, anguille, lamproie , arasement du barrage de la Mothe, suivre les affaires de braconnage, pollution …..

Le problème que çà me pose ce n'est pas tant la situation actuelle ( cette société a été crée il y a bien longtemps, j'y ai pêché il y a bien longtemps) et même si vous tentez d'étendre vos parcours année après année , nous sommes encore assez implanté pour permettre d'offrir un parcours public au plus grand monde.

Ce que je crains c'est que d'autres sociétés de ce style naissent, C'est très tentant lorsque l'on a un parcours de pêche de récupérer les baux de ses voisins et de se garder un pré carré ou l'on peut tranquillement pêcher le saumon. Je connais plusieurs pêcheurs qui pourraient le faire sans problème et se faire un parcours de quelques kilomètres.
Je ne sais pas si vous le savez mais il fut un temps ou la grande majorité des parcours étaient privés sur l'Ellé et les parcours n'étaient pas accessibles au plus grand nombre.
Moi personnellement, c'est pas ma vision de la pêche au saumon, je pense qu'on a démontré qu'avec une réglementation ferme et respectée , que la pêche publique peut fonctionner sans mettre en péril la ressource. Ce n'est pas l'avis de tout le monde, moi je pense qu'en faisant découvrir notre rivière à des pêcheurs de la France entière , nous serons plus fort pour la défendre contre ce qui la menace :
projet d'ouvrage de ralentissement de crue, barrage sur le haut du bassin ….

Halieutiquement votre. Nicolas

Anonyme a dit…

Manger à tout les râteliers c'est tellement plus facile ...Devenez une AAPPMA et vous pourrez discuter réglementation et ne confondez pas nettoyage de rivière et déforestation...

Anonyme a dit…

Comme c'est aussi plus facile de mettre en ligne des post "anonymes"...
Les deux systèmes peuvent cohabiter la preuve, il suffit d'aller à l'étranger pour s'en convaincre...
Quant au nettoyage... les statistique sont éclairantes, 30 % de la socièté en moyenne à chacun des dix nettoyages... en ce qui concerne sa forme Elle permet au moins d epêcher au Fouet... même si cela peut passablement contituer une gène pour les pêcheurs au vairon ou à la cuiller (ou au bouchon...).La part des pêcheurs à la mouche chez les pêcheurs de saumons dépasse de loin celle de n'importe quelle AAPPMA... avec les pratiques qui l'accompagne c'est à dire la graciation...
Enfin sans vouloir offusquer nos Amis de l'AAPPMA de Quimperlé, nous devons constater qu'ils se sont convertis à la réciprocité il n'y a pas si longtemps...
Eog.

AAPPMA du pays de Quimperlé a dit…

Chez nous aussi , on peut pêcher au fouet sur notre parcours mouche de 1.5 km , surtout lorsque l'on a pas des cuillères qui nous tombent en pleine dérive de la rive d'en face ...
Je rigole là :)
Sinon concernant l'EGHO, outre les inquiétudes concernant l'affluence (qui sont globalement levées avec l'expérience), il nous fallait des garanties concernant la perte financière par rapport aux ventes de cartes, effectivement les baux de pêche sur l'Ellé sont assez chers . Cela en partie dû à la concurrence avec les parcours privés , ce qui n'est pas le cas sur la plupart des rivières françaises.
Allez bonne pêche à la truite à tout le monde.
Le soleil est là , c'est le moment d'en profiter.
On ne règlera pas 40 années de guerre froide en quelques posts :):)

Virgule22 a dit…

Sinon j'ai entendu dire que le TAC aurait été dépassé de 60 printemps ...

AAPPMA du pays de Quimperlé a dit…

Pas eu vent de chiffres officiels encore, mais il a surement été dépassé.
Enfin le meilleur des remontées est au mois de mai et début juin connait aussi de belles remontées donc pas trop d'inquiétudes pour les stocks.

Anonyme a dit…

Bonsoir,
Sur votre dernier argument je suis d'accord que faire découvrir la pêche au plus grand nombre est une bonne chose à partir du moment ou ces dernier la pratique dans les règles de l'art (j'entends par là l'esprit).
Par contre pour vous donner les vraies raisons de l'existence de cette société, ça va m'être difficile je n'y suis pas depuis le début (j'ai 35 ans et n'y pêche que depuis 4-5 ans).
Je peux juste vous donner mes sentiments. D'abord, l'avantage de ne pas être une AAPPMA c'est de pouvoir maîtriser le nombre de ses adhérents et donc la pression de pêche que l'on veut avoir sur ses parcours.
Par contre le fait de vouloir participer à la règlementation ne me paraît pas incompatible avec notre autre statut que le votre.
De plus il y a aussi la possibilité de "reconduire" un pêcheur qui n'aurait pas respecté nos règles et notre étique (oui il y en a une! même si ça reste discutable pour certains), ce fut d'ailleurs le cas l'année dernière. Pour preuve, tout nouvel arrivant doit être parrainé par un membre pendant un an et c'est seulement après qu'il est accepté ou non.
Voilà pour certaines raisons et règle.
Concernant le pêcheur à la cuillère qui est passé sur le parcours mouche, d'une part êtes vous sûr que c'est un pêcheur de Locunolé et si oui, c'était bien rive droite? Dites moi quel jour et à quelle heure que l'on fasse remonter l'info en haut lieu.Merci.
Bertrand

Anonyme a dit…

Bonsoir,
"Manger à tous les râteliers" je trouve ça pas très cordial. Et puis c'est plus facile que quoi? C'est pas très clair.
J'ai ma conscience pour moi, je suis à jour de cotisations (carte, timbre) je me comporte bien au bord de l'eau, je participe au bien être de la rivière comme je le peux.
Mais post précédent n'étaient une leçon mais plutôt une manière de dire que l'on fonctionne différemment et c'est pas pour ça que je vous juge.
Moi mon intérêt de pêcher entre autre sur Locunolé c'est de pêcher des parcours avec une moindre pression de pêche.
Si parce que j'y pêche vous vouliez que je ne puisse pas pêcher au Faouët ou à Quimperlé, alors faites changer votre règlementation !
Sincèrement je ne voix pas ce que je fais de répréhensible.
Sur la règlementation, je ne considère pas que le statut de "société de pêche privée" soit incompatible avec ce mot.
A propos de nettoyage ou "déforestation" comme vous dites, sachez que c'est mon domaine d'activité donc je pense un peu savoir de quoi je parle et je ne veux pas faire celui qui donne des leçons, mais sur les parcours de la société, je ne trouve pas que les berges aient été défrichées. De plus tous les saules et autres qui ont été coupés repartent l'année d'après.
De toute manière, par expérience je sais que vous pouvez dire à 20 personnes de faire un nettoyage de rivière et pas une ne le fera de la même manière.C'est vrai que lorsqu'on pêche à la cuillère on aime pas dégager trop les berges car ces "satanés moucheurs" peuvent arrivent.

Bertrand

AAPPMA du pays de Quimperlé a dit…

L'info est déjà remontée à votre président.
Il était bien rive droite , sur les parcours de l'AAPPMA.
Vos critères de recrutement de pêcheurs sont quand même assez difficiles à mettre en oeuvre ....
J'en connais qui ont des scores dignes d'un chalutier (on parle toujours du même d'ailleurs) . Mais bon, l'antagonisme entre l'AAPPMA de Quimperlé et la société de Locunolé étant une tradition locale qui remonte aux années 60 , on va dire qu'on fait vivre les traditions locales :)

Anonyme a dit…

ras le bol des moucheurs

Anonyme a dit…

Bonsoir,
Si c'est le cas, Il serait interessant de les déduire du TAC de l'an prochain...
Bien cordialement.
Eog.

tom a dit…

Serait il possible d'avoir des conseils pour se mettre à la mouche ( canne à 2 mains, soie etc) auprès de qui se tourner pour cela???

AAPPMA du pays de Quimperlé a dit…

l'ABPM oragnise des stages . C'était ce WE je crois sur l'Ellé.
Ils ont un site : http://www.abpm-asso.fr/

AAPPMA du pays de Quimperlé a dit…

Ras le bol des réponses HS

tom a dit…

ok merci nico. pour l enquête publique sur l'arasement -je suppose- du barrage de La Motte, la participation active passe par un collectif d'opposition par pétition, manifestation etc????
Si ça peut intéresser mon frère, photographe animalier tente d'établir un comptage précis des populations de loutres sur les bassins versants du Scorff et de l' Ellé.Comptage très délicat étant donné la mobilité naturelle forte et accrue en période de fortes eaux...
(J'ai mentionné à Marco une loutre vue dans le Fourden. En ballade entre Kerangoarec et Fourden, apparition dans les prairies au ras de l'eau) bonne journée,A+

AAPPMA du pays de Quimperlé a dit…

1) pour l'enquete publique sur la Pohte , faut juste deposer un courrier à envoyer au commissaire enqueteur lorsque l'enquete sera ouverte. On donnera toutes les infos le temps venu.
2) Pour la loutre, çà m'interesse vachement, cette année on a eu bcp d'observations notamment en pleine journée (Sur les secteurs de tremeven entre autres) et une épreinte sur les quais à Quimperlé (devant le surcouf ... marrant) . Je peux transmettre les infos à ton frere si çà l'interesse (j'ai un fichier avec des observations).

Anonyme a dit…

Bonjour,
Ras le bol aussi... de ce triste refrain.
Bien cordialement.
Eog.

Anonyme a dit…

Bonjour,

a / une possibilité pour vous initier à la pêche du saumon à la mouche "le club des saumoniers" (facile à trouver via Google...), ils organisent ce WE sur L'Ellé deux journées de stage... qui vous permetront de vous initier au materiel, faire des essais et apprendre les rudiments, toutes les infos sont sur le site... il suffit de vous incrire sur le site à la rubrique "Stages"
Je demeure disponible si vous souhaitez d'autres infos.
Ils sont sympas et pedagogues...

b / A propos des loutres 3 observations cette année, deux sur Meslan (chaque fois un individu) et une observation sur le Faouët, deux individus à cete occasion.

Bien cordialement.

EOG.

Anonyme a dit…

C'est vrai que c'est hors sujet ça!
Après la "guerre de clocher" entre Locunolé et les autres, voici la guerre entre les modes de pêche.
A quand la guerre entre les couleurs de cuillères, les tailles de cannes ou la marque des cuissardes !!!(rire)
Avec des mentalités comme ça on est pas prêt de faire avancer les choses. Bon courage aux aappma et autres.
Bertrand

Anonyme a dit…

Je vois de qui vous parlez, et c'est pour ça qu'il est urgent d'avoir un tac par pêcheur.
C'est difficile de lui faire comprendre le non sens de garder autant de poissons sur une rivière comme l'Ellé.
L'optique de ce genre de gars c'est "plutôt prendre le dernier que de le laisser aux autres"
Bertrand

AAPPMA du pays de Quimperlé a dit…

Oui exact c'est pas l'ABPM qui organise les stages mais le club des saumonniers, je me mélange les crayons !!

Anonyme a dit…

Tout le monde sait de qui il s'agit...
Il s'agit d'une pathologie lourde... Seul le TAC par pêcheur apparait être une therapie efficace...

Cordialement.

EOG.

Anonyme a dit…

Il faut instaurer un quotas de saumons par pêcheur, par rivière et laisser les gens pêcher avec le mode de pêche qui leur convient (mouche, cuiller,vers, crevette, ma is, pain...) et ce sera très bien !
Salmo Salar !

Publier un commentaire

Si vous voulez poster une vidéo youtube ou une image dans votre commentaire , utilisez :
[img]URL de votre image[/img] et
[youtube]URL de votre vidéo youtube[/youtube]