mercredi 20 février 2013

Les Béarnais chantent la vie du saumon




Emouvant ....


Je suis né en février, léger,
A Bedous, pays de berger, léger,
Ou le gave court un peu plus doucement,
Léger, léger, légèrement.

Je n’ai pas sentit le temps,
J’y suis resté un an,
Je suis parti au printemps,
Vers le bout de la grande mer.

Là bas, à l’océan,
Il y a un pays tout blanc,
L’eau y est claire,
Et le froid n’est pas méchant

Partir pour le grand voyage,
Chez nous c’est la loi,
Je veux me garder sauvage,
Soleil, soleil, soleil.

Partir, je ne sais  pourquoi,
Partir, parce qu’il le faut,
Partir avec le souvenir,
Une épine qui fera toujours mal.

Laissez mon rêve
Aller jusqu’au sel de la mer,
Toujours j’y croirai,
Avec moi toujours il reviendra.

Et puis vouloir un jour
Retrouver le ruisseau,
Quitter celui qui te regarde
Nager à contre courant.

Revenir, je ne sais pourquoi,
Revenir parce qu’il le faut,
A cause de ce souvenir,
L’épine qui toujours a fait mal.

Comme il est long, le voyage,
J’en ai passé des filets,
Tant et tant de barrages,
Combat, combat, combat.

Et cent fois j’ai sauté,
Cent fois retombé
Et cent fois bléssé,
Je passerai, j’en suis sûr.

Et j’arriverai, quand même,
A Bedous, pays de bergers, léger,
Ou le gave court un peu plus doucement,
Léger, léger, légèrement.

Une dernière fois j’aimerai,
Pour me foutre du temps qui passe,
Une dernière fois, je sèmerai,
Et je laisserai la place.

1 commentaire:

MONIN Marc a dit…

Waouh ! C'est vrai, on ne parle bien souvent que des saumons anglo-normands, et:ou celtes. Mais Salmo salar est aussi Béarnais, né à Bedous sur le gave d'Aspe, pourquoi pas ? Là bas comme ici, son irrémédiable entêtement le conduit vers la gravière où il est né. Léger, léger. Marc.

Enregistrer un commentaire

Si vous voulez poster une vidéo youtube ou une image dans votre commentaire , utilisez :
[img]URL de votre image[/img] et
[youtube]URL de votre vidéo youtube[/youtube]