samedi 16 juin 2012

Courrier enquete publique

Ci joint quelques extraits de notre déposition pour l'enquête publique, vous pouvez vous inspirer de ces thèmes pour faire la votre.
Il est important qu'un maximum de soutien arrive au commissaire enqueteur.
Nous avons jusqu'au 26 juin pour déposer


L’AAPPMA du Pays de Quimperlé (plus de 600 adhérents) souhaite apporter son soutien total au projet d’arasement du barrage de La Mothe sur la rivière Ellé, rivière la plus productive en saumon atlantique de Bretagne 
....
 Depuis plusieurs années maintenant notre association s’est engagée en faveur de la modification de cet ouvrage qui porte gravement préjudices à la biodiversité de la rivière en constituant un obstacle majeur à la migration de certaines espèces de poissons, notamment celle, emblématique, du saumon atlantique sauvage qui peuple encore ce bassin.


 En effet, lors de situation de faible et moyen étiage (été et automne), la passe à poisson ne fonctionne plus et les saumons qui tentent de passer ce barrage se blessent. D’autre part, le stock de saumon qui souhaite entrer plus en amont dans le cours d’eau stationne pendant plusieurs semaines, voir mois, dans la retenue située en aval. Ce stock de plusieurs dizaines, voir centaines d’individus est ainsi très vulnérable aux agressions de toutes sortes : pollution, actes de braconnage, etc. 
 Ainsi, cet ouvrage, dans sa configuration actuelle, va à l’encontre de la restauration et de la préservation des cours d’eau classés à migrateurs, il est un obstacle à la continuité écologique de l’Ellé, à la libre circulation des espèces et est contraire à l’obligation de retours à un bon état écologique de nos rivières (Directive Européenne). 


 De plus, la France a pris des engagements forts sur la scène internationale, pour la protection et la restauration des populations sauvages de saumons Atlantique. Elle a notamment approuvé l’ensemble des préconisations établies par l’OCSAN (Organisation pour la Conservation du Saumon de l’Atlantique Nord). Elle a d’ailleurs, en juin 2010, lors des 27ème rencontres annuelles de cette organisation, réaffirmée sa volonté de renforcer son rôle en matière de conversation des populations sauvages de saumon Atlantique. 


 Par ailleurs, l’arasement de ce barrage permettra la reconquête de la zone amont de celui-ci, qui représente aujourd’hui une zone d’eau « morte », néfaste à la biodiversité et qui tous les étés participe au réchauffement de l’eau, très problématique à certaines espèces. Après l’arasement, celle-ci retrouvera un courant et constituera un habitat de choix pour beaucoup d’espèces principales de ce bassin.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Si vous voulez poster une vidéo youtube ou une image dans votre commentaire , utilisez :
[img]URL de votre image[/img] et
[youtube]URL de votre vidéo youtube[/youtube]