dimanche 18 décembre 2011


Une illustration de la brusque montée des eaux suite à la tempete Joachim.
En 12 heures l'Isole monte de près de 2 mètres à Stang Boudilin, dans le meme timing l'Inam prend 1m50 à pont Priant , le pic de crue de ces 2 rivières intervient le 16/12 vers 09 heures le matin.
Le pic de crue à Sainte Barbe est plus tardif (16/12 21H00), on n'a pas les données de l'Aer.
Ces 2 pics de crues s'additionnent pour donner un niveau maximal en aval à Quimperlé vers 21H00 le  meme jour.
Alors que 2 jours plus tôt , nos rivières avaient un niveau très bas pour la saison (<0.5 à Ty Nadan), on se retrouve avec une crue à Quimperlé avec le passage de 2 dépressions. D'autre part , on constate que meme pas 2 jours plus tard , les rivières ont retrouvé leur niveau. On ne constate pas d'effet tampon, la rivière monte très vite et redescend aussi vite.
On peut constater aisément rien qu'en se baladant en voiture ces temps-ci  la vitesse à laquelle l'eau rejoint la rivière. Tous ces fossés créés en bord de route, ces champs de maïs sur les bassins versants en pente, ces champs de plusieurs ha d'un seul tenant alors qu'auparavant de nombreux talus retenaient l'eau. Ce sont autant d'éponge qui ne jouent plus leur rôle.
Constat simple ....

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Si vous voulez poster une vidéo youtube ou une image dans votre commentaire , utilisez :
[img]URL de votre image[/img] et
[youtube]URL de votre vidéo youtube[/youtube]